ARCS Tunisie

Les activités de l’ARCS en Tunisie ont démarrée en 2015 avec des petits programmes d’échange de jeunes entre Tunisie et Italie.

Entre temps, l’association a été enregistrée en tant qu’association de droit tunisien (JORT 74/2017), ayant son siège à Tataouine.

A partir de février 2016 ARCS a démarré un programme d’appui à la femme rurale et à la mise en valeur des produits du terroir dans le Gouvernorat de Tataouine, avec l’appui de l’Agence Italienne de Coopération au Développement (qui a financé le projet « TER-RE, du Territoire au Revenu », de la durée de 4 ans) et d’autres bailleurs de fonds, qui ont soutenus des petits projets complémentaires: Fonds  8×1000 Chiesa Valdese, Région Sardaigne, Région Emilia Romagna, Fondation Cassa di Risparmio de Modena. Grace au partenariat avec l’association locale ILEF, le programme a été ultérieurement enrichi d’apports financiers de l’Ambassade d’Allemagne et du programme Tfannen, Tunisie Créative de la Commission Européenne. Le montant global investi dans ce programme est environs de 500.000 Euros (1.500.000 dinars tunisiens).

Le partenaire principal de ce programme est l’Institut des Régions Arides, mais il a été réalisé en étroite collaboration avec les Commissariats à l’Agriculture et à l’Artisanat et l’association ILEF et en synergie avec l’association Islamic Relief, l’Office de Développement du Sud, la Fédération du Tourisme Authentique Déstination Dahar.

Les résultats de ce programme (encore en cours pour certaines composantes) ont été multiples.

A partir d’un seule groupe non formalisé de femmes productrices en 2016, aujourd’hui existent 5 Groupements de Développent Agricole (GDA) formalisés qui ressemblent une centaine de productrices dans les villages de Douiret, El Ferch, Ras el Oued, Bir Amir et Bir Thalathine. Ces GDA sont dotés chacun d’un siège équipé pour la production, ont reçu des formations techniques, des formations en hygiène et des formations en gestion et sont capables d’offrir leurs produits sur le marché.

Les produits réalisés rentrent dans la gamme des produits alimentaires (basés sur la production maraichère d’El Ferch et de Bir Amir), des produits cosmétiques (basés sur l’argile de Douiret et les plantes aromatiques endémiques de la région) et du tissage (basés sur la technique du Margoum Douiri qui a été réintroduite dans ses formes originales, à base de laine et couleurs naturelles).

Pour ces produits, une marque commerciale a été développée et enregistre (la marque TATAOUI) et une charte graphique a été conçue pour la réalisation d’emballages et instruments de visibilité et marketing. Sur cette base, les produits ont reçu en 2018 le premier prix du Gouvernement Tunisien pour la meilleure mise en valeur des produits de la femme rurale.

Les produits et la marque ont été présentés avec succès à différentes foires et évènements et disposent d’un catalogue, d’un site web (www.tataouishop.com), d’un point de vente spécifique à Tataouine et de présence dans des boutiques et sites d’e-commerce au niveau national. Deux médailles ont été octroyées aux produits de la marque dans le cadre du concours national des produits du terroir 2019.

Encore dans le cadre de ce programme, une dizaine de micro entreprises one été créées dans le domaine du commerce, de l’élevage, de la production textile et cosmétique et des services.

 

Les activités de promotion touristique de la région et des produits et en particulier du Margoum ont continué pendant l’année 2020 dans le cadre d’un projet en partenariat entre l’association ILEF, ARCS Tunisie et l’Institut National du Patrimoine : Projet La Route du Margoum, financé par la Commission Européenne dans la cadre du programme TFANNEN, Tunisie créative

A partir de janvier 2020, et pour la période 2020 – 2022, ARCS-Tunisie a démarré un nouveau programme sur trois ans, encore avec l’appui de l’Agence Italienne de Coopération au Développement qui a accordé un financement de 800.000 euros, dans le Gouvernorat de Ben Arous.

Il s’agit du projet SELMA : soutien à l’agriculture locale, à la micro entreprise et au rôle social des femmes et des jeunes, réalisé en partenariat avec l’Union Nationale de la Femme Tunisienne et en collaboration avec le Commissariat Régionale au Développement Agricole de Ben Arous, ainsi qu’avec d’autres sujets de la société civile italienne et tunisienne.

Ce projet vise, à travers la réhabilitation et la mise en production de la ferme du Centre de Formation Agricole de Chebedda (dans la Commune de Naasen) et des activités avec les institutions locales et les écoles de la région, la diffusion de productions agro écologiques, la création d’emploi dans le secteur rural et la diffusion d’un modèle d’alimentation saine.

Le projet SELMA vise à créer des opportunités de formation et de développement pour les micro-entreprises de la zone périurbaine de Tunis, créant un pôle de diffusion du modèle agro-écologique dans la production et la consommation. Le projet permettra de promouvoir des entreprises agro-écologiques gérées principalement par des femmes et des jeunes hommes, avec un impact positif sur les revenus en milieu rural et une augmentation de la production alimentaire durable pour les marchés locaux. Dans le même temps, des changements tangibles dans les rôles de genre, une prise de conscience croissante du lien entre la production et la santé nutritionnelle et un renforcement des capacités de planification locale en réponse aux défis mondiaux seront réalisés.

La zone périurbaine de Tunis connaît une urbanisation accélérée, avec l’abandon de l’agriculture familiale au profit des économies industrielles. Le projet SELMA veut créer des opportunités de formation et de développement de micro-entrepreneurs, en diffusant des comportements agro écologiques dans la production et la consommation. Le principal groupe cible sera formé par des femmes et des jeunes hommes en situation précaire, potentiellement porteurs d’initiatives entrepreneuriales visant à promouvoir la chaîne d’approvisionnement courte, les marchés de proximité, la biodiversité et les produits sains, sûrs, équitables et nutritifs, fabriqués avec des méthodes innovantes et durables, à faible consommation d’énergie et d’eau.

Des formations professionnelles seront offertes au groupe cible sur les thèmes de la production agro écologique, de la transformation des produits, de la commercialisation et de l’inclusion financière pour faciliter l’accès des initiatives entrepreneuriales au système de l’économie sociale et solidaire. Le centre de formation de Chebedda, géré par l’Union Nationale de la Femme Tunisienne, sera renforcé, pour le transformer en un pôle d’excellence dans le domaine agro écologique.

Les productions, naturelles et écologiques dans tout leur cycle, réalisées à la fois au centre et par les micro-entreprises soutenues, seront collectées sous une même marque de qualité et promues sur le territoire à travers des actions de marketing créatif et des actions de sensibilisation dans les écoles et auprès des citoyens sur les bonnes habitudes alimentaires, renforçant la relation avec la communauté environnante. L’implication des principaux acteurs du territoire (communes, entreprises, écoles, société civile) permettra la création d’une structure de gestion du territoire pour une production agricole durable, la protection des ressources et la résilience vers le risques dérivés du changement climatique.

Partenaires :

ANCI (Association Nationale des Comunes Italiannes (sestion Toscana), Arci Toscana, CRDA (Commissariat Régional au Développement Agricole di Ben Arous), FNVT (Federation Nationale des Municipalités TunisiennesLegambiente, Nove Onlus, Tamat, UNFT (Union Nationale de la Femme Tunisienne),

 

Financements:

AICS (Agence Italienne pour la Coopération au Développement)

Les activités de l’ARCS-Tunisie à Tataouine vont continuer avec un nouveau projet financé par le Ministère italien des Affaires Internes, le projet INDIMEJ, qui prévoit le soutien aux petites entreprises des jeunes et la diffusion d’information sur les opportunités de travail et formation ainsi que sur la migration responsable. Ce programme est géré en partenariat avec l’ONG italienne CIES qui réalise des activités similaires dans le nord de la Tunisie.

PROJET « INDIMEJ, actions pour l’inclusion économique et sociale des jeunes et des femmes en Tunisie »

Financé par : Gouvernement Italien – Ministère des Affaires Internes.

PARTENAIRES
Italie : ARCS, CIES, PONTES, AIFO, HALIEUS.
Tunisie : UTSS, IRA, ILEF.

DUREE : 24 mois.

LOCALITES : Grand Tunis, Bizerte, Nabeul et Tataouine.

ACTIVITES :

En continuité les activités du précèdent projet « TERRE », le Projet INDIMEJE :

  • Active des formations pour la création d’entreprise (économie verte, énergies renouvelables, recyclage déchets, tourisme écologique, économie sociale, etc) pour 130 personnes, dont 40 dans le Gouvernorat de Tataouine et 90 dans les Gouvernorats de Biserte, Nabeul et Manouba ;
  • Active des formations pour la gestion d’entreprise (digital marketing, emballages écologiques, gestion des stocks et des déchets, sources de financement, cluster d’entreprise, comptabilité, négociation commerciale, approche genre). Pour 40 jeunes entrepreneurs, dont 10 dans le Gouvernorat de Tataouine.
  • Octroie 40 fonds d’appuis pour le démarrage des activités entrepreneuriales, dont 10 dans le Gouvernorat de Tataouine.
  • Active un suivi des activités entrepreneuriales pendant toute la deuxième année du projet y compris un soutien pour la participation aux foires.
  • Réalise un cours de formation sur la promotion du territoire pour 18 opérateurs du guichet “travail et entreprise”, dont 6 dans le Gouvernorat de Tataouine.
  • Réalise des interventions de sensibilisation sur la migration régulière
  • Active une formation sur l’exportation des produits destinés, entre autre, aux femmes de la marque TATAOUI

En 2021 deux nouvelles interventions de l’ARCS-Tunisie ont démarré. Il s’agit du projet BEFORE YOU GO et du projet ITHACA.

BEFORE YOU GO est un projet financé par le Ministère Italien des Affaires Internes, dans le cadre du FAMI – Fond Asile et Migrations. Il réalise sur le territoire national des formations professionnelles, linguistiques et civiques en faveur de jeunes qui veulent entreprendre une perspective de migration régulière vers l’Italie.

BEFORE YOU GO est un projet international qui veut impliquer 1000 personnes intéressées à l’entrée en Italie pour des raisons de conjonction familiale, de travail, de formation, en provenance de l’Albanie, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie.

Il fournit des formations certifiées et reconnues dans les pays de provenance et des formations en ligne dans des domaines professionnels, de la langue italienne et des principes civiques pour favoriser la réussite de la perspective de migration de chaque personne et au même temps une gestion des flux migratoires pour réduire les phénomènes de migration irrégulière.

Le projet se propose d’atteindre l’octroi de 160 permis de séjour entre 2021 et 2022.

Il se base sur un partenariat opératif composé par les ONG ARCS (chef de file), CIPSI, ASES, COOPERMONDO, TAMAT, les associations ARCI, Liberacittadinanza, la coopérative INFORMA, la Fondation Iniziative e Studi sulla Multietnicità, la fondation Enaip Lombardia, la sociéte Ovale

ITHACA, Interconnecting Histories and Archives for Migrant Agency” est un projet de recherché et de construction d’un archive international sur les migrations finance par la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon.

Le projet vise entre 2021 et 2024 la construction d’une plateforme digitale sur les expériences de migration du point de vue historique et dans l’actualité. ARCS-Tunisie participe à ce projet par la réalisation d’une enquête sur terrain dans la région de Tataouine

Au projet ITHACA participent :

En Italie

  • l’Université de Modena et Reggio Emilia (UNIMORE), chef de file,
  • l’Université de Milan  
  • l’association Archivio Memorie Migranti (AMM) ;

En France l’Université Sorbonne et le Centre National de Recherche de l’Institut du Proche Orient ;

Aux Pays Bas, l’Université de Leiden ;

En Grèce, l’Université d’Athènes et l’Institut pour le Développement d’Entreprise (IED) ;

En Tunisie, ARCS-Tunisie;

Au Maroc, l’Université Al Akhawayn;

En Azerbaidjan, l’Institut de Géographie de l’Académie Nationale des Sciences ;

En Suisse, L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés – UNHCR

LES ÉTATS FINANCIERS DE L'ASSOCIATION ARCS-TUNISIE

ARCS Tunisie - Cité Elmahrajène, 3200 Tataouine Nord

Siège de Tunis: Bâtiment Dorrat el Mourouj Avenue des Martyrs Mourouj 6 – 2074 Ben Arous

+ 216 - 50 528 740

paesi d'intervento

11

Paesi di intervento

progetti

250

Progetti

operatori locali

500

Operatori locali

Iscriviti alla newsletter

Come usiamo i fondi

8%Alla struttura

92%Ai Progetti